Jeu de l'ouïe  >    EDITION SCOLAIRE  >  ACTIONS

Dans le cadre du Jeu de l’ouïe – édition scolaire, deux types d’actions sont proposés aux équipes pédagogiques en fonction de leurs envies et/ou de leurs possibilités d’implication.

> LES ACTIONS « PRÊT-À-PORTER »
Conçues par l’ATM, les actions « prêt-à-porter » sont accessibles à tout établissement, quel que soit son projet. Elles concernent :
• ou un petit groupe d’élèves (20 max) :
- des initiations à la technique,
- des présentations et ouvertures de balances ou répétitions,
- des rencontres avec des personnes de l’équipe ATM.
• ou plusieurs classes (jusqu’à 400 élèves) :
- des conférences-concerts en séance scolaire ou tous publics sur temps scolaire,
- des concerts scolaires ou des concerts tous publics sur temps scolaire,
- des concerts-rencontres en séance scolaire,
- un parcours autour de la danse hip-hop réservé aux publics scolaires comprenant la projection d’un documentaire et un spectacle suivi d’une rencontre avec les danseurs.
Ces actions sont gratuites sauf les concerts scolaires (3 euros pour les élèves et gratuit pour les accompagnateurs).

> LES ACTIONS « SUR MESURE »
Montées avec des enseignants souhaitant concevoir une intervention spécialement adaptée à leurs élèves, leurs cours, leur projet d’établissement, leurs contraintes, les actions « sur mesure » supposent davantage d’implication de la part de l’enseignant.
Forme, thème, lieu et date de l’action sont choisis conjointement par l’établissement et l’ATM, dans le respect des valeurs, objectifs, contraintes et projets de chacun. L’ATM assure ensuite la programmation artistique, l’élaboration du contenu et la mise en oeuvre de l’action.
Les actions « sur mesure » peuvent prendre différentes formes :
• une visite,
• une présentation,
• un concert,
• une conférence,
• une rencontre, discussion,
• une initiation.
Ces formes peuvent également être mixées : une conférence-concert, un concert-rencontre… Si la mise en place de l’action engendre un coût financier (embauches d’artistes, techniciens, intervenants, location de matériel…), l’établissement scolaire sera sollicité pour participer à son financement.